Vous êtes ici

Témoignages

Thomas Huguen, architecte du projet Lieu Commun nous fait part de son expérience...

  • En quelle année le projet a-t-il débuté ?

La convention entre l’association Lieu Commun et Habitat de l’Ill a été signée en décembre 2014. Le travail participatif ainsi que la maîtrise d’œuvre ont débuté au 1er trimestre 2015. Le permis de construire a été validé en janvier 2016 pour une livraison du bâtiment au printemps 2018.

Le processus s’est étalé sur une durée de 3 ans.

  • Quel a été votre rôle dans ce projet ?

Nous avons travaillé sur ce projet en tant qu’architecte de conception, mandataire et assistant à maîtrise d’usage.

  • Quelle a été la valeur ajoutée de l’agence Archi Ethic dans ce projet ?

Archi Ethic a travaillé sur une dizaine de projets participatifs dans le secteur HLM sur tout le territoire. Nous avons une réelle expérience et expertise dans ce domaine, que nous maîtrisons. Le fil rouge de notre agence repose sur la qualité d’usage du logement et une très bonne connaissance du montage HLM. Cela nous permet de dialoguer sur des bases partagées et d’anticiper les demandes et besoins des parties prenantes. Nous avons mis en place une méthodologie adaptée pour les organismes HLM dans le cadre de notre mission d’assistant à maîtrise d’usage.

  • Quelles sont les spécificités environnementales et sociales de ce projet ?

Sur l’aspect environnemental et réglementaire, le bâtiment est certifié Effinergie + et RT2012 -30%. D’un point de vue bioclimatique, nous avons utilisé des matériaux bio-sourcés (ossature mixte bois et béton). Les revêtements et l’isolation sont en bois et chaux, la toiture du bâtiment sera végétalisée.

Nous concevons toujours un bâtiment dans son environnement.

Les appartements sont traversants, bénéficiant ainsi d’apports solaires et d’une ventilation naturelle.

Un dispositif de récupération des eaux de pluie a été mis en place permettant l’arrosage du jardin ainsi que le fonctionnement des toilettes et de la buanderie.

Nous avons accordé une place importante aux espaces paysagers : des plantes grimpantes envelopperont la face du bâtiment permettant ainsi l’évapotranspiration.

(Source Wikipédia : L'évapotranspiration  est la quantité d'eau transférée vers l'atmosphère, par l'évaporation au niveau du sol et par la transpiration des plantes).

Ce projet environnemental mais également social avec une mutualisation des équipements par la création d’espaces collectifs.  Cet espace de 84m²,  comprendra une cuisine, une chambre d’ami, une salle de bains, une buanderie ainsi qu’un local vélos et bricolage. Un travail important a été effectué sur ces espaces internes : les paliers des logements font 25m² et sont éclairés naturellement, ils deviennent ainsi de réels espaces de partage, d’échanges entre voisins et de jeux pour les enfants.

Des potagers urbains collectifs seront créés, permettant une ouverture sur le quartier pour tous les résidents et favorisant le bien vivre ensemble.

  • Comment le groupe a-t-il travaillé avec vous pour la conception des logements et des espaces communs ?

Les locataires, tous membres de l’association Lieu Commun sont associés à la gestion, ils participent à la gestion quotidienne de leur résidence (nettoyage parties communes, poubelles), leur permettant une réduction de charges non négligeable (40 à 60€ par mois).

Un atelier par mois est organisé depuis le lancement de ce projet. Ils offrent à des personnes non expertes un pouvoir de décision sur son futur lieu de vie.

Les ateliers se déroulent de manière simple et plutôt ludique par la création et l’utilisation de maquettes, de post-it, de puzzles et de jeux rôles permettant à chacun d’exprimer ses besoins et ses attentes.

Dès le début, le groupe s’est mis d’accord sur un mode de fonctionnement. Le rôle de chacun a été défini, il est primordial que chaque personne prenne ses responsabilités pour que le groupe avance dans le bon sens.

Nous avons mis en place deux instances dans le cadre de notre mission d’assistant à maîtrise d’usage :

  • Comité de pilotage (tous les 3 mois) entre l’association Lieu Commun, Habitat de l’Ill et Archi Ethic
  • Ateliers
  • Quel bilan tirez-vous de ce projet ?

L’opération Lieu Commun est unique en France. Aujourd’hui, elle arrive à son 2ème moment de vie : l’entrée dans les lieux et gestion de la résidence.

Nous souhaitons souligner la qualité du dialogue entre les différentes parties prenantes : Eurométropole de Strasbourg, Habitat de l’Ill et Archi Ethic mais également la mobilisation extraordinaire de l’ensemble des acteurs.

Le travail conséquent effectué sur les espaces intermédiaires et partagés favorisera les échanges, la création de lien social et un bien vivre ensemble au quotidien.

À l’heure actuelle, l’enveloppe du bâtiment est terminée, les finitions (sols et peintures) sont en cours. Encore un peu de patience pour les locataires, qui sont très fiers de ce projet et qui sont pressés d’emménager dans leur nouveau lieu de vie et dans ce « bâtiment qui dénote par rapport aux autres ».